MOBILITE – Trois startups pour la Nouvelle-Aquitaine

Haïku, Tako et Oui-hop : ces jeunes pousses vont tester leurs services innovants à Bordeaux…


La Fondation Lisea Carbone a sélectionné ces startups pour travailler sur la problématique du « dernier kilomètre » et plus particulièrement sur les trajets entre la gare Saint-Jean à Bordeaux et le domicile ou le lieu de travail des voyageurs.

Le groupement concessionnaire de la ligne ferroviaire à grande vitesse Tours-Bordeaux (ouverture le 2 juillet prochain), a créé la fondation Lisea Carbone dédiée à l’environnement et à l’éco-mobilité.


Les 3 startups sélectionnées vont expérimenter leurs solutions à partir du 2 juillet et jusqu’à l’automne.

La première, Haïku, propose un système GPS adapté aux vélos. Connecté via le smartphone, le dispositif transmet les informations sur un boîtier fixé sur le guidon. Il est adaptable à toutes les bicyclettes et permet de consulter l’itinéraire en toute sécurité.


 


De son côté, l’application Tako permet de partager un taxi avec une autre personne. Elle propose des profils d’utilisateurs ayant besoin d’effectuer un trajet depuis le même lieu de départ et vers une destination proche. Tako fait apparaître l’itinéraire le plus pertinent ainsi qu’un système de paiement innovant.


Enfin, OuiHop’ veut faciliter le court-voiturage urbain (de 1 à 25 km), une sorte d’auto-stop de ville. Les piétons, avec un pass illimité, peuvent utiliser ce service à volonté. Ils reçoivent une alerte lorsqu’un véhicule faisant leur trajet passe à proximité ; les conducteurs sont avertis de la présence sur le trottoir d’un covoitureur potentiel.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *