FESTIVAL – Le Très Grand Conseil Mondial des Clowns

TGCMC pour les Deux-Sèvres. Les sympathiques nez rouges vont débarquer dans le département pour la 8e édition de ce festival. Ils arrivent du monde entier…


Le Très Grand Conseil Mondial des Clowns rassemble une sacrée palette d’artistes pour le plus grand plaisir des Deux-Sévriens. De la grande, de la belle, de la grosse pointure… d’Argentine, de Chine, d’Espagne, de Madagascar, des États-Unis, de Bulgarie, d’Italie, du Chili, de Suède, d’Angleterre, de Suisse… et bien sûr de France et de Navarre !

Tous les styles de clowns seront là, les muets et les bavards, les intimes et les tonitruants, ceux qui séduisent et ceux qui dérangent, les clowns pour les enfants et ceux pour les adultes… tous !


A l’initiative de la compagnie Les Matapeste, le TGCMC met en valeur l’art clownesque dans un esprit de  plaisir mais aussi d’éducation populaire. « Le clown est une figure emblématique du rire, plus particulièrement du rire de soi-même ».

Le vendredi 2 juin, la caravane internationale des clowns s’élancera pour un parcours passant par une quarantaine de communes des Deux-Sèvres et de quartiers de Niort avec une bonne centaine de rendez-vous, jusqu’à un final délirant programmé à Niort, du 23 au 25 juin.


Le village des clowns sera installé au Centre du Guesclin. Comme le célèbre village gaulois, il sera peuplé de soixante-dix irréductibles saltimbanques venus des cinq continents. Point de barde dissonant, plutôt des fanfares joyeuses et entraînantes.

Les Deux-Sévriens sont invités à accueillir l’arrivée de la caravane, le vendredi 23 juin à 19h, puis à prolonger les réjouissances jusqu’à minuit : accueil, informations, repas, spectacles pour une soirée bien estampillée « fête ».


Le lendemain, les clowns investiront le centre-ville de Niort pour inviter les habitants à les rejoindre sur la colline jusqu’à minuit, pour une deuxième soirée clownesque.

Le dimanche sera lui aussi pétaradant puisque dès 14h, les hostilités fantaisistes reprendront jusqu’à l’émouvant départ !

Ayant refait le monde ou presque, tous les clowns, amateurs comme professionnels, pourront repartir tranquilles, en raccrochant nez carmins et maquillage jusqu’à la prochaine édition…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *